Gaudi Barcelone

Sur les traces de Gaudi

Fierté des Catalans, Antoni Gaudi (1852-1926) est certainement le plus célèbre architecte espagnol. Certaines de ses réalisations sont ainsi classées au patrimoine mondial de l’Unesco. Impossible de séjourner à Barcelone sans visiter le parc Guëll, la Pedrera ou bien encore la Sagrada Familia, l’un des symboles de la ville, admirée chaque année par des millions de touristes. Créatif, imaginatif, exubérant, lyrique, Antoni Gaudi, dont l’audace choqua ses contemporains, contribua à faire de Barcelone une ville au patrimoine architectural unique. Entre deux bars à tapas (autre fierté nationale), vous ne pouvez pas passer à côté !

Antoni Gaudi est le père du modernisme catalan, branche appartenant au mouvement plus global de l’Art Nouveau, qui se propage en Europe à partir de la fin du XIXe siècle. A Paris, on peut ainsi admirer les œuvres de Guimard, à Bruxelles, celles d’Horta, à Barcelone, celles de Gaudi. L’Art Nouveau se veut alors un art total, qui ne touche pas seulement l’architecture mais également le mobilier, les objets d’art, le dessin, etc. Ces architectes modernistes veulent rompre avec la tradition : ils emploient des lignes courbes, utilisent de matériaux divers (plus seulement la pierre mais le fer forgé, la céramique, la brique, etc.), appellent à un retour à la Nature (leurs constructions se parent de nombreux motifs végétaux). Avec l’Art Nouveau, c’est l’émergence de projets architecturaux un peu fous, féeriques, étranges.

Gaudi a lui même développé un style très personnel où onirisme et imagination prennent toute la place. Ce sont de vraies constructions de contes de fées que nous a laissées cet architecte de génie. Au début de sa carrière, il dessine encore des surfaces plates mais avec une ornementation déjà riche et colorée (Casa Vicens avec ses briques rouges et ses azulejos ou la Casa Calvet avec ses magnifiques balcons en fer forgé). Avec la maturité, fini les façades planes ; les siennes se courbent, s’arrondissent comme avec l’incroyable Casa battlo ou la façade ondulante de la Pedrera. Posez vous devant l’une de ces villas et admirez les immeubles, les couleurs, les formes, les mille et un petits détails qui font de ces réalisations des œuvres à part d’une grande poésie.

A lire aussi : le Palais de la musique catalane, autre oeuvre du modernisme catalan de l’architecte Lluis Domènech i Montaner.

 

Pedrera, Gausi, Barcelone

 

307162_183726785031720_173134_n

Tags:
No Comments

Post a Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.