Haarlem confidentiel

Haarlem insolite : cours secrètes et bucoliques

Pour sortir des sentiers battus et découvrir un Haarlem insolite, il faut oser pousser quelques portes pour découvrir de charmantes cours secrètes (hofjes) qui passent souvent inaperçues aux yeux des voyageurs pressés. Véritables havres de paix en plein cœur de la ville, les hofjes sont des éléments emblématiques du patrimoine architectural néerlandais et notamment d’Haarlem. Il s’agit d’anciens hospices fondés à partir du XIVe siècle par de riches bienfaiteurs pour porter assistance aux nécessiteux. Sur la quarantaine d’hofjes fondés à Haarlem au cours des siècles, il en subsiste encore une vingtaine dont la plupart sont ouverts au public en journée. Zoom sur trois d’entre eux.

Teylers Hofje

Donnant sur la rivière Spaarne, cet élégant hofje est l’un des plus agréables de la ville. Encore plus, si comme nous, vous avez la chance de le visiter seul. Franchissez la porte monumentale, fermée par de hautes grilles métalliques, pour découvrir une vingtaine de jolies maisons en brique rouge construites autour d’une cour fleurie. D’ici, vous avez également une jolie vue sur l’église Bakenesserkerk. Cet hospice a été fondé au XVIIIesiècle selon les volontés testamentaires de Pieter Teyler van der Hulst, riche marchand de soie, à qui l’on doit également la fondation du musée Teyler, superbe musée d’art et d’histoire voisin. Dans cet hofje résidaient des femmes pauvres et âgées de toutes confessions religieuses.

♥ Adresse : Vrouwestraat 12. Horaires : ouvert du lundi au samedi de 10h à 18h.

Frans Loenenhofje

Cet hofje, destiné à des femmes catholiques, a été fondé au début du XVIIe siècle selon les volontés testamentaires de Frans Loenen, riche marchand d’étoffes en lin et en chanvre. La communauté catholique d’Haarlem est encore très importante à cette époque malgré la réforme protestante. On remarquera la très belle porte en pierre de taille qui marque l’entrée de l’ancien hospice. Celle-ci fut édifiée quelques années plus tard, dans le style Renaissance hollandaise, par Lieven de Key, le célèbre architecte d’Haarlem. Au-dessus de la porte, un lion décapité, emblème de la famille Loenen. Les occupants actuels de l’hofje ont su redonner vie à ce petit havre de paix en organisant régulièrement des festivités et activités communes.

♥ Adresse : Witte Herenstraat 24-K. Horaires : ouvert du lundi au samedi de 10h à 17h.

Proveniershof 

Cette jolie cour, dissimulée aux yeux des passants, est l’un des plus célèbres hofjes d’Haarlem. C’est également un agréable salon de thé (Zonder Zorgen) installé dans un bâtiment historique du XVe siècle. Aux beaux jours, l’établissement s’installe dans la cour intérieure au milieu des charmantes maisonnettes pour proposer aux clients jus de fruits frais, gâteaux, salades et soupes maison préparés avec des produits bio et locaux. Cet hofje diffère des autres édifices de ce type à Haarlem, puisqu’il ne s’agissait pas d’un hospice pour nécessiteux mais plutôt d’une maison de retraite pour les notables de la ville, construite au tout début du XVIIIe siècle à l’emplacement d’un ancien monastère.

♥ Adresse : Grote Houtstraat 144. Horaires : ouvert tous les jours.

Pour découvrir d’autres lieux insolites à Haarlem, procurez-vous notre cityguide.

No Comments

Post a Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.