Incroyables Comestibles

Les Incroyables Comestibles : transformer sa ville en potager

Avec les Incredible edible (ou Incroyables Comestibles en français), on peut transformer nos villes en jardins potagers gratuits et solidaires. Pourquoi ne pas y avoir pensé plus tôt ?

A l’origine des Incroyables Comestibles : Todmorden, petite ville ouvrière anglaise

A l’origine de ce mouvement, qui se propage aujourd’hui dans le monde entier, deux mères de famille, habitantes de la petite ville anglaise de Todmorden, près de Manchester. Révoltées par la misère et le chômage qui touchent durement leur ville, elles décident en 2008 d’agir en installant devant leurs maisons de grands bacs avec des plantes potagères et de mettre leur production à la portée de tous. Salades, radis, haricots verts, fraises ou rhubarbe : « c’est gratuit, servez-vous ! » Pas de pillages ni de vols des pots mais un accueil très enthousiaste des habitants qui leur emboitent alors le pas. Le mouvement des Incredible edible est né.

Six ans plus tard, la petite ville de Todmorden a vu son économie relancée ; les habitants sont fiers de leur ville et de leur modèle qui s’exporte hors des frontières du Royaume-Uni. En France, la première initiative a vu le jour en 2012 en Alsace. Puis, c’est au tour d’autres villes de suivre comme la Rochelle avec plus de 80 bacs disséminés dans toute la ville ou Angers, où un potager libre d’accès pousse sur les pelouses de l’hôpital.

Pourquoi c’est bien ? Solidarité, environnement et prise de conscience en toile de fond

Bon, des légumes et des fruits gratuits dans quelques ruelles du centre-ville, c’est sympa mais en quoi c’est révolutionnaire ? A part nourrir deux trois péquins et occuper de jeunes retraités urbains en mal de verdure, me direz vous, on voit pas bien l’utilité. Alors, regardez mieux.

La solitude, l’individualité dans les grandes villes, ça vous parle ? Avec les Incroyables Comestibles, on crée aussi du lien social, on reconnecte les gens entre eux : les enfants, les vieux, les chômeurs, les travailleurs stressés, ceux qui sont nés avec la main verte et ceux qui peinent à reconnaître une batavia d’une feuille de chêne. Les Incroyables Comestibles, c’est ouvert à tous, intergénérationnel et multiculturel. Car quoi de plus universel et fédérateur que la nourriture ? Pas besoin de parler la même langue pour planter, arroser, partager.

Derrière ce mouvement, il y a aussi un appel à une prise de conscience pour rendre les citadins (vous et moi) plus sensibles à leur environnement et nous pousser à nous poser de vraies questions. Les fraises et le melon en décembre c’est pas un peu bizarre ? Une dizaine de résidus de pesticides retrouvés sur la pomme que je mange, on peut vraiment pas éviter ? Des haricots rouges qui viennent du Chili alors que des fermes françaises en produisent, c’est dommage non ? Les citoyens des Incroyables Comestibles veulent nous montrer qu’une autre façon de consommer est possible, que l’on peut produire raisonnablement, localement et dans un esprit d’entraide.

Tentés ? Alors, pourquoi ne pas se rapprocher d’un jardin partagé près de chez vous ? Ou d’exploiter votre propre petit bout de terrain ou votre balcon ? D’investir l’espace public en proposant vos productions gratuitement ? De démarcher votre commune pour qu’elle mette à disposition des terrains ? Du vert, des plantes, des légumes, des fruits au lieu du bitume et des voitures comme horizon exclusif, c’est  participer à rendre la ville plus vivante, plus harmonieuse, plus joyeuse !

Et vous dans votre ville, y a t-il déjà des potagers gratuits plantés par le mouvement des Incredible Edible ?

No Comments

Post a Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.